casatransport_new_logo

Société de développement local

Durant la dernière décennie, la ville de Casablanca, en partenariat avec les pouvoirs publics et les opérateurs privés, a mis en place une stratégie volontariste visant le développement de la première métropole du pays. Outre les aspects financiers pour la déclinaison de cette stratégie, une innovation importante a été introduite pour sa mise en œuvre. Il s’agit d’outils de réalisation visant à aider la ville et ses organes pour mieux appréhender ce défi : des sociétés de développement local (SDL).
La société Casa Transports en Site Aménagé S.A. en est la parfaite illustration. Répondant aux dispositions de la charte communale sur les SDL (capital d’au moins 34% détenu par les collectivités territoriales), la société a été créée pour réaliser un ensemble de lignes de transport en site propre entrant dans le cadre de la politique des déplacements urbains et formant une composante importante de la stratégie de développement de la ville.

Cette nouvelle formule de gestion des services publics locaux combine la souplesse de gestion des sociétés anonymes, dont le statut lui est applicable, avec la prise en compte de l’intérêt général puisqu’agissant dans les domaines de compétence des collectivités, qui en sont les principaux actionnaires.
Le capital de la société s’élève à 4.000 millions de dirhams et le conseil d’administration est composé de représentants de l’État (Ministères de l’Intérieur et des Finances), des Collectivités locales (Région, Préfecture et Commune Urbaine de Casablanca) ainsi que de grands institutionnels (Fonds HASSAN II, CDG, BCP et ONCF).

Suite à la réussite du projet de la première ligne T1 de Tramway, les pouvoirs publics ont pris la décision d’accélérer la mise en place de l’ensemble des recommandations du PDU et de ce fait, Casa Transport SA se trouve aujourd’hui comme l’outil des autorités de la ville pour réaliser cet objectif majeur pour le développement de la première métropole du Maroc.

Dans ce cadre, la mobilité étant partie intégrante du nouveau plan de développement du Grand Casablanca dévoilé en Septembre 2014, il a été procédé à la signature d’une convention de financement pour un montant de 16 milliards de dirhams, destinés à la réalisation du complément du réseau de transports en commun en site propre à l’horizon 2015 – 2020.

Cette convention comporte trois aspects majeurs, à savoir :

  • La construction de plusieurs lignes totalisant 80 km de transport en commun en site propre en mode tramway sur fer ou sur pneu.
  • La réalisation de 15 parkings relais desservant le réseau de transport en commun en site propre et proposant ainsi un service encourageant l’intermodalité entre la voiture particulière et les transports publics.
  • La mise à niveau du système de transport, que ce soit à travers la réorganisation du trafic ou la mise à niveau des systèmes de transports en commun.

Casa Transport SA est également maître d’ouvrage délégué pour la réalisation d’importants aménagements d’infrastructures routières visant à fluidifier la circulation et à simplifier les accès sud de la métropole, notamment à la ville financière d’Anfa. Sont ainsi programmés :

  • L’actualisation des études sur le plan des déplacements urbains à Casablanca,
  • Le réaménagement et dénivellement des carrefours de l’entrée Sud de Casablanca devant l’OCP, Les Facultés et Al Qods,
  • La construction d’ouvrages trémies dans les boulevards Zerktouni et Ghandi,
  • La réalisation de plusieurs parkings en ouvrage dans la ville de Casablanca,
  • La réalisation d’un poste central de commande combiné à un réseau de caméras de vidéo-surveillance et à un système de régulation du trafic.