Lancement d'une campagne de sécurité aux abords du Tramway

Lancement d'une campagne de sécurité aux abords du Tramway

Une rame de tramway…c’est 100 tonnes en mouvement, l'équivalent de 20 élephants en charge, qui met 120 mètres à s’arrêter lorsqu’elle roule à 50 km/h (120 m = longueur d’un terrain de foot) et qui est sur rails et ne peut en sortir pour éviter tout obstacle.

Ce sont certains éléments avancés dans le cadre de lancement d'une campange de communication tripartite d’envergure afin de renforcer l’attention des usagers de la route aux abords des lignes de tramway.

Un plan d’actions en trois volets

Dans un contexte de hausse significative des accidents de la circulation sur la ville de Casablanca (+ 12,43 % en 2017 par rapport à 2016) et par voie de conséquence, des accidents avec le tramway (+ 4,13 % en 2017 par rapport à 2016), le plan d’actions prévoit trois initiatives clés :

  • identifier les zones les plus accidentogènes pour améliorer la sécurité avec de nouveaux aménagements urbains, notamment au niveau des ronds-points  
  • tenir des réunions mensuelles « sécurité » entre la Police, Casa Transports et RATP Dev Casablanca
  • mener une campagne de sensibilisation dans les écoles auprès des plus jeunes.

Ce qu’il faut savoir : malgré une accidentologie en hausse, le tramway de Casablanca reste le moyen le plus sûr pour se déplacer sur la ville. Le tramway de Casablanca est même une référence à l’international : le taux moyen annuel d’accidents à Casablanca est de 0,40/10.000 km, soit un taux plus faible que les standards UITP (0,45 accidents/10.000 km).